Agence internationale de l’énergie (AIE)

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) constitue une organisation autonome au sein de l'OCDE et compte 29 pays membres. Elle repose sur le programme international de l'énergie, adopté par le conseil de l'OCDE, suite à la crise pétrolière de 1973. Il visait à maîtriser avec rapidité et efficacité d'éventuelles crises de l'approvisionnement en pétrole. Membre fondateur, la Suisse s'est engagée sur l'arène internationale à détenir en permanence du pétrole en volume suffisant pour couvrir sa consommation normale durant au moins 90 jours. Elle doit aussi préparer des mesures pour maîtriser les crises, selon les exigences de l'AIE, et lui envoyer régulièrement des statistiques.

En 2009, certains pays membres ont, via leur ministre de l'énergie, chargé l'AIE d'élargir ses activités au gaz naturel. Depuis, l'AIE appuie les efforts de ses membres pour améliorer leurs aptitudes face à l'urgence et leurs mesures anti-crise, non seulement dans le secteur pétrolier, mais aussi gazier. A cet effet, via des examens périodiques de ses membres, l'AIE analyse et évalue notamment l'approvisionnement, les infrastructures et les mesures d'urgence prévues dans chacun des pays. Depuis 2013, l'électricité fait partie du catalogue à vérifier.

L'OFAE intervient dans deux groupes de travail : l’un, Standing Group on Emergency Questions, s’occupe des questions urgentes (maîtriser une crise pétrolière internationale) et l’autre, Standing Group on the Oil Market, est chargé du marché pétrolier (analyser la situation sur les marchés internationaux).

Informations complémentaires

Dernière modification 05.07.2017

Début de la page

https://www.bwl.admin.ch/content/bwl/fr/home/ueber-uns/internationale_zusammenarbeit/internationale-energieagentur--iea-.html