Constituer des réserves minimales de désinfectant

En cas de demande accrue dans la santé publique voire d’autres canaux, on garantit, par une gestion réglementée, que l’approvisionnement en désinfectants sera suffisant lors d’une pandémie ou d’une pénurie grave imminente.

Vu la nécessité d’agir rapidement lors d’une pandémie, l’OFAE veut anticiper en rendant des décisions individuelles pour obliger, dès qu’une pandémie se profile, les producteurs et les importateurs à constituer des réserves minimales. Les principaux fournisseurs de désinfectants sont réunis dans le Groupe de travail des fournisseurs suisses de désinfectants (ADA). Ils couvrent près de 90 % du volume du marché dans la santé publique. Ces entreprises seront les premières concernées par la mesure. Par précaution, on retirait tout effet suspensif aux recours éventuels. Ainsi, on garantira qu’en cas de besoin, il y aura assez de désinfectants à disposition à court terme.

Dernière modification 01.11.2016

Début de la page

https://www.bwl.admin.ch/content/bwl/fr/home/themen/heilmittel/massnahmen/mindestvorratshaltung_desinfektionsmittel.html